Le causalisme

Le causalisme constitue une approche méthodologique. Ainsi le causalisme recherche la cause première « du ou des déséquilibre(s) de santé ».

« Pour être un bon médecin, cherche la cause du mal et traite-le. Pour être un meilleur médecin, cherche la cause de la cause, et traite-la. Mais pour être un authentique thérapeute, cherche la cause de la cause de la cause, et traite-la. » (Hippocrate)

Le causalisme s’oppose au « symptomatisme » et renvoie à l’holisme que l’on va voir plus loin.

Il peut y avoir plusieurs niveaux de causalité dans une maladie. On peut avoir l’illusion d’une cause physique alors que la cause est énergétique. Par exemple, une personne consulte pour des troubles du sommeil, de la digestion. Au-delà du physique, la cause peut être énergétique (la personne travaille toute la journée sur ordinateur ou vit à côté d’une antenne relais), et/ou psychique (rumination, anxiété). Penser à un système de poupées russes ou d’enchaînement en cascade de cause à effet.

newsletterNewsletter

réseaux sociaux
facebooktwitteryoutubegoogle pluspin it