Sport

Conserver une activité physique jusqu’à l’accouchement est hautement profitable. Cela va vous permettre de garder une bonne forme physique et une souplesse qui vont vous servir le jour de l’accouchement ! Sans compter le travail du souffle qui est primordial pour l’épreuve physique qu’est l’accouchement. Il faut savoir qu’on perd plus vite du muscle qu’on en gagne alors une bonne régularité dans les exercices physiques est idéale. Cela vous permettra également de récupérer plus vite après l’accouchement. Que des avantages !

Seuls quelques cas (alitement pendant la grossesse pour une pathologie) contre-indiquent le sport mais votre médecin ou votre sage-femme ne manquera pas de vous l’indiquer si cela vous concerne. On évitera les sports violents qui entraînent hyperthermie et acidose lactique. Attention aussi au risque de choc abdominal ou de chute (équitation, moto, escalade…). Pas de sport en altitude non plus, ni de plongée.

Il vous reste beaucoup de choix : la marche, la natation, le yoga, Pilates, vélo d’appartement, aquagym, taï chi, Qi Gong, gymnastique sensorielle peuvent être pratiqués sans risque jusqu’à terme. Plus vous êtes sportive habituellement, plus ça sera facile de conserver une activité jusqu’à un stade avancé de votre grossesse. Vous sentez et vous savez ce qui est bon pour vous, alors faites-vous confiance !

newsletterNewsletter

réseaux sociaux
facebooktwitteryoutubegoogle pluspin it