Les 3 remèdes homéopathiques incontournables de votre grossesse

Homeopathic globulesL’homéopathie en général est d’une aide précieuse pendant la grossesse mais ces 3 remèdes sont indispensables. Alors gardez-les précieusement près de vous et pensez à les utiliser si vous vous reconnaissez dans leur description.

SEPIA

Sepia est efficace contre les troubles digestifs en tous genres ; nausées dès le début de grossesse, constipation assez habituelle mais aggravée par la grossesse, parfois hémorroïdes ; grossesse fatigante, loin de la grossesse rêvée. Prendre 3 granules de SEPIA 9CH le matin avant de mettre le pied par terre, le soir au coucher, et si besoin une ou deux fois dans la journée. Après une semaine, arrêter pour évaluer et éventuellement refaire une cure ; ne faites pas de traitement supérieur à un mois d’affilée sans l’avis d’un homéopathe.

IGNATIA

Stress at pregnant woman. Problems, sad, depression woman.Ignatia vient à votre secours si vous avez des troubles de l’humeur fréquents avec une émotivité à fleur de peau, des pleurs, une boule dans la gorge et surtout des soupirs qui en disent long sur vos états d’âme ! Quand également des situations quotidiennes sont, du fait des chamboulements hormonaux de la grossesse, vécues comme angoissantes. Prendre 5 granules d’IGNATIA le matin et à midi, ou au rythme des épisodes émotionnels. Après une semaine, arrêter pour évaluer et éventuellement refaire une cure ; ne faites pas de traitement supérieur à un mois d’affilée sans l’avis d’un homéopathe.

PULSATILLA

Pulsatilla est votre ami si votre caractère sensible et votre gentillesse habituelle sont majorés au point que la solitude vous pèse dès la première minute. Vous ne voulez pas pleurer sans cesse et les douceurs sont une source de consolation mais si elles sont alimentaires vous avez très vite un problème de poids. A chaque envie de grignoter, prenez 3 granules de PULSATILLA. Prévoyez d’emblée un traitement de 15 jours car le sucre est une drogue dure dont le sevrage physique nécessite au moins 8 jours. Si vous en consommez autant de granules au bout de 15 jours qu’au premier jour, faites ajuster le traitement par une sage-femme ou un médecin homéopathe.

(Merci à Elisabeth Latour-deMareüil, sage-femme homéopathe pour sa participation)

newsletterNewsletter

réseaux sociaux
facebooktwitteryoutubegoogle pluspin it