Acidose et alcalose

papier pH Le taux d’acidité-alcalinité de l’appareil digestif varie pendant la digestion, mais le pH sanguin reste stable, autour de 7.4, niveau nécessaire à la vie. Le sang est protégé par ses systèmes-tampons. L’organisme, quant à lui, dispose de deux organes essentiels pour éliminer ses acides : les poumons pour les acides volatils et les reins pour les acides fixes. Si le corps ne réussit pas à éliminer son excès d’acides, par manque de vitamines ou d’enzymes, les acides s’accumulent dans les tissus afin de stabiliser le pH sanguin.

Au cours de la journée, suite à l’activité physique et la digestion des aliments, l’acidité a tendance à s’accumuler dans les tissus, mais pas dans le sang. Si nos organes d’élimination fonctionnent bien, cet acide s’élimine la nuit et le corps revient vers un état plus alcalin. Ainsi, lorsque le pH des tissus tend vers l’alcalose, le pH sanguin tend vers l’acidose et inversement. L’acidose tissulaire chronique irrite le système nerveux sympathique. Si cet état perdure, les glandes surrénales se fatiguent, et les reins peuvent devenir douloureux.

Voici quelques signes que votre corps est probablement en acidose
  • Régurgitations, aigreurs
  • Appétit perturbé, boulimie
  • Constipation
  • Migraines digestives fréquentes
  • Peau grasse (surtout au niveau du visage)
  • Langue chargée sur sa partie postérieure, mauvaise haleine matinale
  • Sommeil perturbé entre 1 et 3 heures du matin
  • Manque d’entrain, sensibilité extrême du système nerveux, démotivation au travail Vegetables and Fruit Heart Shaped
  • Mains moites et froides, transpiration des pieds
  • Frilosité et faible résistance au froid
  • Bronchite chronique, mucus au nez et à la gorge
  • Pertes blanches (vaginales)
  • Fatigue, surtout matinale
  • Douleurs musculaires (nuque et épaules en particulier).
Comment réduire l’acidose ?

L’alimentation courante est acidifiante. Pour alcaliniser votre organisme par l’hygiène de vie, utilisez :

Vous trouverez plus de détails dans les rubriques correspondantes.

newsletterNewsletter

réseaux sociaux
facebooktwitteryoutubegoogle pluspin it