Anémie

L’anémie se définit par un taux d’hémoglobine dans le sang inférieur à 10,5 g/dl au 2ème trimestre et 11g/dl au 3ème trimestre. Les signes qui suggèrent une anémie sont une fatigue importante, des étourdissements, l’intérieur de la paupière basse pâle,.. éventuellement des chutes de tension.

fil_anemie

Il existe deux sortes d’anémie :

  • L’anémie ferriprive qui est une anémie associée à une carence en fer.
    Facteurs de risque : grossesse multiple ou grossesses rapprochées, antécédents d’anémie ferriprive, adolescence.
    Le traitement allopathique consiste à donner du fer.
  • L’anémie par carence en folates (vitamine B9)
    Définition : anémie macrocytaire mégaloblastique
    Facteurs de risque : tabac, alcool, carence alimentaire, grossesse multiple, adolescence.
    Le traitement allopathique consiste à donner de la vitamine B9 ou folates.

Rechercher la cause et traiter le foie qui intervient dans le métabolisme du fer, surtout si d’autres symptômes liés au foie sont présents.
Symboliquement, l’anémie est souvent associée à un sentiment de solitude ou d’abandon.

Que faire ?

Alimentation et hygiène de vie :

La consommation d’aliments riches en fer doit être encouragée dans tous les cas : cacao, moules (bien fraîches et cuites !), soja, algues, persil, ortie, boudin noir (bio), foie (bio et à éviter au 1er trimestre), légumineuses, fruits secs, œufs, spiruline, chlorella.
On sait que le thé empêche l’assimilation du fer. Ce que l’on vous dit moins, c’est que si vous consommez du calcium et du fer au même repas, c’est le calcium qui sera assimilé en priorité et le fer très peu. Ne prenez donc pas votre supplément de fer avec un laitage. Si vous prenez un laitage au petit-déjeuner, décalez la prise du fer vers 11h avec un fruit, une compote ou un jus de fruits car la vitamine C favorise l’absorption du fer.

Exercice physique, posturologie et respiration :

Des séances de Bol d’Air Jacquier* font le plus grand bien.

Phytothérapie – gemmothérapie :

Les bourgeons de noisetier (Corylus avellana) favorisent la synthèse des globules rouges dans la moelle, à prendre en macérat-mère, 15 gouttes par jour (Herbalgem par exemple). L’Ortie est anti-anémique, que ce soit la petite ortie (Urtica urens) ou la grande ortie (Urtica dioica). Elles drainent, revitalisent et reminéralisent (silice, fer et oligoéléments). Prévoyez au moins 2 cures de 1 mois pendant votre grossesse et votre allaitement sous forme de gélules ou d’extrait de plantes fraîches (en magasin diététique ou biologique).

Homéopathie :

Ferrum metallicum 5 CH, 3 granules 2 fois par jour
China 9 CH, 3 granules par jour si l’anémie entraîne une fatigue importante.

Vitamines, minéraux, compléments alimentaires :

Orotates de fer 100 mg de Equilor 1 matin et soir

En oligothérapie, alternez chez Catalyons (magasin bio), 1 bouchon le matin à jeun :

  • Feryon (Fer, Molybdène, Cuivre, Manganèse et Cobalt) pour l’assimilation et l’utilisation du fer
  • Gestatyon (Fer, Molybdène, Cuivre, Magnésium et Zinc).

Concernant les suppléments de fer :

ATTENTION : il faut des co-facteurs pour l’assimilation à savoir la vitamine C et le cuivre d’où l’intérêt de choisir un fer associé tel Floradix Fer (10 à 20 ml/j, non remboursé), Timoférol (2 à 4 gélules/j, remboursé) ou Fero-Grad vitaminé C 500 (1 cp/j, remboursé). A prendre dans la matinée en raison de l’effet stimulant de la vitamine C. La supériorité est donnée à Floradix (magasin bio) qui contient du fer organique qui passe plus facilement la paroi intestinale (seuls 3% de fer inorganique sont absorbés) et permet d’éviter les irritations intestinales et la constipation.

newsletterNewsletter

réseaux sociaux
facebooktwitteryoutubegoogle pluspin it