Infections urinaires à répétition

La grossesse peut favoriser les cystites, en particulier à cause du pH plus basique des urines, d’un mouvement intestinal plus lent, une constipation fréquente et donc une modification de la flore.
Au niveau symbolique, l’énergie de la vessie gouverne le système des glandes hormonales et nous permet d’agir avec force et de manière décidée. La vessie et les reins permettent de gérer et d’évacuer les «vieilles mémoires», les vieux schémas profonds que nous portons en nous et que nous sommes prêts à lâcher ou à changer.

Que faire ? menu-fil-infections-urinaires-a-repetition

Alimentation et hygiène de vieInfections urinaires boire 1.5l eau
  • Tout d’abord, en parler à votre sage-femme ou votre médecin qui fera un examen des urines (ou ECBU).
  • Faites en sorte d’éviter la constipation et toute congestion du petit bassin qui favorise grandement les infections urinaires.
  • D’un point de vue alimentaire, évitez tout ce qui alcalinise les urines (alcool, épices, ail, oignon, poireau, asperge,…) et ce qui augmente l’irritabilité de la vessie et de l’urètre (thé, café, épices, vin blanc, champagne,…).
  • Buvez 1,5 l d’eau minimum par jour.
  • Prenez le temps d’uriner dès que l’envie s’en fait sentir (effet protecteur des mictions fréquentes admis) et veillez à vider complètement votre vessie.
  • Essuyez-vous correctement quand vous allez aux toilettes (d’avant en arrière).
  • Urinez après les rapports (même si aucune étude n’a démontré l’effet protecteur de la miction post-coïtale, les rapports sexuels sont un facteur favorisant).
  • Evitez les pantalons ou sous-vêtements serrés ou synthétiques.
Phytothérapie – Gemmothérapie :

CranberriesEn attendant les résultats de l’ECBU, boire abondamment de l’eau peu minéralisée et du jus de Cranberry Vaccinium macrocarpon.
Le cranberry ( Vaccinium macrocarpon) est un fruit utilisé depuis la nuit des temps (chez les Amérindiens en particulier) pour les problèmes urinaires. En 2004, l’AFSSA (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments) écrit : « Des études cliniques randomisées démontrent une diminution de la fréquence des infections urinaires chez des femmes liée à la consommation de jus de fruits de Vaccinium macrocarpon ». Les principes actifs sont les proanthocyanidines spécifiques du cranberry qui ont un effet anti-adhésif du E. Coli sur les muqueuses. L’efficacité du Cranberry semblerait être que préventif selon les données scientifiques actuelles. Attention, la canneberge est une baie différente (Vaccinium oxycossus) dont les propriétés n’ont pas été démontrées sur les infections urinaires. On utilisera le Cranberry en ampoules que l’on retrouve par exemple chez SuperDiet :

  • En traitement ponctuel, 1 à 2 ampoules par jour
  • En prévention, 1 ampoule par semaine.
  • En cas de cystite récidivante, 2 ampoules par jour pendant 15 jours puis 10 jours / mois.
  • Il existe également en comprimés ou en jus.

TisaneVous pouvez utiliser les tisanes de manière générale pour leurs effets diurétiques et plus particulièrement les queues de cerise, la bruyère (diurétique et antiseptique), la myrtille, le thym (antiseptique) ou la piloselle (diurétique et anti-infectieuse). Comme toujours quand vous utilisez des tisanes en traitement, préparez 1 litre à 1,5 litre de tisane dans un thermos et buvez tout au long de la journée.

En gemmothérapie, on pourra utiliser :

En traitement, Ribes Nigrum (cassis) 10 gouttes le matin et Vaccinium vitis idaea (airelle) 10 gouttes le midi ou le soir pendant 10 jours. Si vous faites des infections urinaires fréquemment, faites une cure de Vaccinium vitis idaea (airelle) 10 gouttes le matin et de Calluna vulgaris (bruyère) 10 gouttes le soir pendant 2 mois.

Homéopathie :

En traitement, prenez du Sérum anticolibacillaire 3 DH, 3 ampoules par jour et Formica rufa 5 CH, 3 granules 5 à 6 fois par jour. Espacez dès amélioration.
Si brûlures importantes en urinant, ajoutez Cantharis 15 CH. Si les spasmes douloureux ont lieu après avoir uriné, ajoutez Mercurius corrosivus 5 CH.

ProbiotiqueVitamines, minéraux, compléments alimentaires :Pollen granules in bowl

Avec des cystites récidivantes, on se doit d’améliorer la flore intestinale par des probiotiques par exemple (pendant la grossesse, il est délicat d’utiliser le charbon ou l’argile qui améliorent la flore mais peuvent constiper). Prenez du pollen frais ou de la propolis pour renforcer l’immunité (si vous n’êtes pas allergique). En oligothérapie, associez l’argent qui est bactéricide et antifongique, au zinc.
Pensez également au Cu-or-argent en oligothérapie (1 bouchon ou 1 dose par jour pendant 6 semaines selon les laboratoires).

Hydrothérapie :

Les bains chauds sont à éviter pendant une infection urinaire. Cela concentre les urines.

newsletterNewsletter

réseaux sociaux
facebooktwitteryoutubegoogle pluspin it