Remontées acides

Les remontées acides, que l’on nomme aussi pyrosis ou reflux gastro-œsophagien en langage médical, sont un symptôme qui se déclenche plutôt en fin de grossesse. Elles sont accentuées par la consommation de certains aliments acides ou acidifiants.

Pourquoi ?

Les remontées acides sont dues à 2 facteurs physiques :
la sécrétion d’une hormone, la relaxine, pendant la grossesse qui relâche les cartilages, les muscles et donc le cardia (clapet situé à l’entrée de l’estomac) et
la compression entraînée par le volume du bébé.
Au niveau symbolique, il faut savoir que tout ce qui brûle suppose de la colère.

Que faire ?

Alimentation et hygiène de vie :

Faire des repas légers le soir et assez tôt dans la soirée, pour se coucher l’estomac vide.

Set of two spotless yellow bananas over whiteEviter les aliments trop gras, les épices et les aliments acides :

  • Boissons : boissons gazeuses
  • Condiments : vinaigre, moutarde, cornichons, câpres
  • Féculents : céréales raffinées, pain blanc, pommes de terre
  • Fruits : agrumes, pommes acides, groseille, kiwi, rhubarbe, tous les fruits pas assez mûrs
  • Légumes : asperge, blette, oseille, cresson, oignon, épinard cuit, tomate cuite
  • Produits laitiers
  • Sucre : tous les aliments contenant du sucre blanc raffiné
  • Autres : thé noir, café, chocolat
  • L’alcool et le tabac sont également des facteurs favorisants.

Il vaut mieux manger en premier le féculent, le cuit et le cru ensuite.

Dormir le buste surélevé.

Manger une demi-banane (basique) lorsque les remontées acides commencent ou du jus de pomme de terre crue.

 

Diluer du sirop d’orgeat (biologique, c’est encore mieux) dans de l’eau, et boire 5 à 6 verres par jour. C’est très peu onéreux et d’une grande efficacité.

Phytothérapie :

Tisane de Camomille allemande (Chamomilla récutita ou Matricaria recutita), 1 c à s pour ¼ L eau, infuser 10 minutes, 2 tasses/j.
Le Figuier (Ficus carica) en bourgeon est le remède de fond dans les gastrites ou d’un estomac sensible au stress (cicatrisation de la muqueuse). On le donnera de préférence en macérat-mère, 5 gouttes 2 à

wellness products

3 fois/jour. Il sera très intéressant pour les femmes ayant tendance à souffrir du ventre lorsqu’elles sont stressées.
La racine de kudzu est utilisée traditionnellement en Chine sur ce genre de pathologie. Cependant, elle est considérée en France comme contre-indiquée pendant la grossesse.

Aromathérapie

(même remarque pour toutes les HE, jamais pendant les trois premiers mois de grossesse) :
Se masser lentement le plexus solaire avec une trace d’HE de Basilic Ocimum basilicum diluée dans de l’huile végétale.

Homéopathie :

En homéopathie, on peut essayer Muriatic Acid 7 CH, 3 gr. 3 fois/jour alterné avec Ignatia 7 CH, 3 granules 3 fois/jour (essayer pendant 1 semaine).
Vitamines, minéraux, compléments alimentaires :
En oligothérapie, on s’orientera plutôt vers l’association cuivre/or/argent indiquée dans tous les phénomènes inflammatoires aigüs.

Pregnancy Meditation

Le produit Sano-Gastril® de Yalacta semble bien fonctionné. En cas d’inconfort ponctuel : Croquer 1 à 3 tablettes de Sano-Gastril® au moment de l’inconfort gastrique (brûlures, aigreurs…). Cette action peut être doublée ou triplée sans aucun inconvénient.

Psychologie :pregnant woman at therapy

Rechercher si l’on ressent de la colère envers quelqu’un de son entourage ou une situation. Ecrire ou verbaliser l’émotion ressentie.
Eviter le stress. Se relaxer.

Autres thérapeutiques :

L’acupuncture, l’ostéopathie ou l’hypnose pourront être d’une très grande aide.
Porter sur soi une pierre de lune peut aider également.

newsletterNewsletter

réseaux sociaux
facebooktwitteryoutubegoogle pluspin it